Ce qui change le 1er janvier 2020 pour les automobilistes



Comme chaque nouvelle année, 2020 apportera son lot de changements pour les conducteurs, avec quelques mesures agréables (possible retour aux 90 km/h, nouveaux services connectés)… et une bonne dose de mauvaises surprises (malus plus sévère, radars tourelles…).

Malus : deux grilles dont une avec le WLTP



Attention, usine à gaz. Il y aura deux nouveaux barèmes du malus au cours du premier trimestre ! Le 1er janvier, une nouvelle grille toujours basée sur la norme NEDC corrélée sera instaurée, avec un seuil de déclenchement abaissé de 117 à 110 g/km de CO2 et une montée plus rapide de la taxe.

Au 1er mars, le système sera entièrement revu puisqu'il sera basé sur la norme plus sévère WLTP. Comme celle-ci donne des valeurs de consommations plus réalistes et donc plus élevées, la grille sera adaptée avec un seuil de déclenchement augmenté à 138 g/km. Pour de nombreux modèles, mieux vaut attendre ce barème, plus avantageux que celui du 1er janvier. Autre nouveauté : une valeur de malus retenue par version, en fonction donc de l'équipement (les grandes jantes par exemple ajoutent des grammes).

[Lire la suite...]



L’amertume d’un conducteur routier retraité



« Horaires à rallonge, nuits dans la cabine, absence de vie de famille, petits salaires… Pourtant, les routiers sont loin de bénéficier du même régime de retraite que les cheminots. »

Jean-Pierre Repesse (Ille-et-Vilaine) :

J’ai été, non pas conducteur de trains… mais conducteur routier. Alors permettez-moi, lorsque j’entends les revendications des cheminots, concernant leur temps de travail, leur temps libre, leur salaire et j’en passe… Eh bien, un chauffeur routier, avec un 40 tonnes, c’est bien loin d’être la même vie. Quand j’ai commencé ma carrière, je partais à la semaine, je dormais dans mon camion, je découchais cinq nuits par semaine, pas de vie de famille, et pas de jour de récupération pour autant.

[Lire la suite...]



Danger public dans l'Aude : Un PL de 40 t circulait à 150 km/h sur la A61



Le conducteur, âgé de 19 ans, a été interpellé. Les gendarmes ont été alertés par un automobiliste, surpris de voir un poids-lourd circuler à une telle vitesse.

"Un tel comportement est rare mais d'une dangerosité extrême. Les conséquences auraient pu être dramatiques si ce chauffard n'avait pas été intercepté à temps."

Sur Facebook, la gendarmerie de l’Aude explique avoir arrêté un chauffeur de poids lourd de 40 t circulant sur l’A61 en direction de Narbonne… à plus de 140 km/h ! Soit 50 km/h de plus que la vitesse autorisée pour ce type de véhicule....... [Lire la suite]



Routier, une profession qui n'attire plus


, dans Actualités diverses

Les transporteurs n’arrivent plus à recruter. Le secteur recherche 43 000 chauffeurs en France. Le déficit ne cesse de se creuser. Près d’une entreprise sur deux ne parvient pas à embaucher. Certains patrons sont contraints de laisser des camions en cale sèche. Ou de faire appel à des retraités. Les prévisions démographiques sont inquiétantes. Les plus de 50 ans sont deux fois plus nombreux que les moins de 30 ans et les départs à la retraite ne sont pas compensés par les nouveaux arrivants.

Le phénomène affecte toute l’Europe et même l’Amérique du Nord où le...... [Lire la suite]