» Informations diverses du métier LA MESSAGERIE - les différentes activités et avantages / inconvénients » REPONDRE

Avatar  arnaud poirier Le 14/05/2019 à 13h50
Salut à tous les conducteurs et conductrices ,

Je viens d'obtenir mon permis C et je vais passer ma "Passerelle Marchandises" prochainement.

Venant du Transport de voyageurs je me renseigne sur ce que je peux faire en MESSAGERIE .

J'entends de tout sur la MESSAGERIE en écoutant et en lisant un peu à droite à gauche, certains ne voulant faire que ça et d'autres qui n'en veulent pas ou plus...

Alors voilà mes questions :


- Qu'est ce que la messagerie et En quoi ça consiste concrètement ?

- Quelles sont les différents types de Messageries et les avantages et inconvénients ?

- Quelles sont vos retours d'expériences dans ce domaine si vous en avez fait

Merci les routiers !

Rang : Nouveau

Rang


 
Avatar  Gordini Le 14/05/2019 à 17h28
Vaste sujet ! Il me semble qu'il a déjà été abordé quelques fois sur le forum, je t'invite à chercher un peu. Mais je vais tout de même éclairer ta lanterne !

Je ne vois pas ce que tu entends par différents types de messagerie, pour ma part, je n'en connais qu'un seul.

C'est un métier que j'ai exercé en intérim pour un transporteur qui a aujourd'hui mis la clé sous la porte, Mory TNTE.
Pourquoi en intérim ? Parce qu'à l'époque déjà, il y avait eu des licenciements économiques et qu'ils ne pouvaient donc pas embaucher.
J'ai eu de la chance dans la mesure où on m'a attribué une tournée immédiatement, ce qui est un gain de temps énorme. Cela permet de connaître les horaires de tes clients, entreprises ou magasins, de savoir à quelle heure tu es le bienvenu ou non.

La journée de travail type.

Embauche à 6:30, passage au bureau pour récupérer la tournée du jour.
L'exploitant remet la tournée à chaque chauffeur, tournée classée selon ses connaissances du terrain et des clients.
Direction le quai de chargement, les camions restent à quai la nuit.
Dans la travée affectée à chaque tournée se trouvent les colis qui sont arrivés au petit matin par les différentes navettes entre dépôts. A l'aide des bons de livraison (bl), chargement du camion, et bien évidemment, on charge le dernier client livré en premier dans le fond du camion.
Selon les jours, tu as entre 50 et 90 bons de livraison en main, donc au minimum un carton par bon. Quand il faut chercher au début, tu ne sais pas à quel colis peut ressembler tel expéditeur. A force de le faire, tu reconnais tes emballages et tu gagnes du temps.
Bien sûr, sinon ce n'est pas drôle, tu as toujours un ou deux colis mal rangés (dans la mauvaise travée) et il te reste donc des bl en main. Soit parce que tu ne trouves pas le colis, soit parce que tu sais que ce client est fermé aujourd'hui et qu'il faudra le livrer demain.

Camion prêt à partir, tu repasses au bureau, tu donnes ta tournée qui va être enregistrée et imprimée (la feuille de route, à présente en cas de contrôle avec les bl) et les bl restants vont rejoindre ton casier jusqu'à demain.
Ensuite, départ pour les livraisons. A l'époque, j'étais en porteur 12 t, ce qui permettait de passer quasiment partout. De plus, le camion faisait 3.20 de haut, bien pratique pour passer presque partout !
Mais la journée n'est pas que de la livraison, tu dois faire des "ramasses", ce sont des clients qui expédient leur marchandise par ton transporteur. J'ai eu de la chance, aucun détour à faire pour passer chez mon client lors de mon retour au dépôt. Par contre, quand j'y allais, c'était souvent une dizaine de palettes à prendre. Il travaillait avec des palettes perdues, sinon il faut aussi tenir la comptabilité des palettes échangées (palettes EUR).
Au retour au dépôt, après avoir fait le plein, mise à quai puis passage au bureau pour rendre les bl signés, ceux qui n'ont pas pu être livrés ainsi que les papiers de la ramasse.
Je me souviens que le jeudi était la pire journée : une entreprise envoyait des colis de vins aux particuliers. Beaucoup de manutention, et surtout perte de temps énorme à chercher les maisons individuelles. Le GPS n'existait pas encore, mais j'avais tous les plans des villes où je livrais.

A l'époque, on était plusieurs d'entreprises différentes à faire le même secteur. Au bout d'un moment, comme on se connaissait tous, on se retrouvait à midi pour manger ensemble. Il y a même des fois où l'un prenait les colis des autres pour leur éviter des détours inutiles...
J'ai fait ce boulot dix huit mois, jusqu'à ce que le contrat d'intérim ne puisse plus être renouvelé.
Comme toutes mes heures étaient payées, je gagnais (beaucoup) plus que les chauffeurs "maison" mais sans avoir leurs avantages, forcément (mutuelle, habits, tickets resto...).



Edité par Gordini Le 14/05/2019 à 17h29
:epicetou:

Rang : Modérateur

Rang


 
Avatar  arnaud poirier Le 15/05/2019 à 15h00
Gordini :
Vaste sujet !


Oui en effet ! ce sujet à été plus ou moins abordé, mais mérite d'être développé :top

"Je ne vois pas ce que tu entends par différents types de messagerie, pour ma part, je n'en connais qu'un seul."

J'ai entendu parler de MESSAGERIE COLIS et MESSAGERIE PALETTES ; l'activité que tu décris avoir faite est de la Messagerie colis en porteur comme les entreprises GEODIS, SCHENKER.. spécialisés là-dedans , n'est-ce pas ?

J'ai l'impression que dans ce type de messagerie ( COLIS) , tu cours dans tous les sens car tu as de nombreux points de livraison( j'ai vu certaines annonces entre 20 et 40 points voir plus ), alors qu'en Messagerie palettes, il y a moins de points de livraisons par tournée ( 8 à 15 points sur certaines annonces parfois moins ).

Pour être tout à fait honnête La manutention ne me fait pas peur, c'est plutôt le fait de devenir coursier au lieu de conducteur routier de marchandises ! ça , ça me branche vraiment pas.
J'avoue que j'ai passé mon permis C aussi pour éviter les travers que l'on connait dans la messagerie en VL type UPS , DHL et compagnie ou les mecs turbinent comme des dingues avec parfois 120 points de livraison dans la journée !!! Perso j'ai envie d'éviter ça car ça ne me conviendra pas. Et surtout avec un porteur entre les mains !

C'est aussi pour ça que j'ai ouvert ce sujet , et pour bien comprendre les différentes activités en Messagerie.








Edité par arnaud poirier Le 15/05/2019 à 15h06

Rang : Nouveau

Rang


 
Avatar  Gordini Le 15/05/2019 à 15h13
Ok, je vois un peu mieux ce que tu veux dire.
En fait, dans ce que j'ai connu, la messagerie colis se fait plus en porteur, et la messagerie palettes se faisait surtout en semi, mais ça n'empêche en rien d'avoir des palettes en porteur ou des colis en semi; en fait, c'est le principe de l'activité en régional : la distribution et les ramasses se font en journée, l'échange entre les régions se fait de nuit pas les navettes.
:epicetou:

Rang : Modérateur

Rang


 
Avatar  arnaud poirier Le 15/05/2019 à 15h53
Gordini :
Ok, je vois un peu mieux ce que tu veux dire.
En fait, dans ce que j'ai connu, la messagerie colis se fait plus en porteur, et la messagerie palettes se faisait surtout en semi, mais ça n'empêche en rien d'avoir des palettes en porteur ou des colis en semi; en fait, c'est le principe de l'activité en régional : la distribution et les ramasses se font en journée, l'échange entre les régions se fait de nuit pas les navettes.


OK ! Donc , on peut faire de la Distri de palettes en messagerie ?

Donc si je comprends bien, Activités en régional de jour :
Distribution = Livraisons chez les clients
Ramasses= Enlèvements chez les clients


Pour les navettes d'échanges entre régions de nuit, elles se font en semis j'imagine, peut être en porteur , mais ça doit être plus rare car la capacité est moindre...(après peut-être certaines activités particulières...)

Rang : Nouveau

Rang


 
Avatar  spebonne Le 15/05/2019 à 17h09
pour les courriers et les colis postaux, les transferts entre régions et pays, ça se fait souvent aérien (sauf produit dangereux, c'est pour ça que sur tes commandes quand y a une batterie c'est marqué dessus, pour être sûr que le colis ne parte pas en avion) pour le gains de temps. Un Marseille Lille en avion c'est 1à 2 heures environ en avion (hors roulage) alors que la route tu prends la journée. Beaucoup de centre de tri pour les boites de messageries sont proches des Aéroports (Lille-Lequin, Orly, etc.) sinon c'est proche des gares mais de moins en moins (celui de la poste en gare d'Arras a fermé par exemple)

Après, j'ai vu des porteurs "La poste" ou des semis sur l'autoroute donc je suppose qu'ils utilisent les deux en fonction du volume. Et puis faut bien toujours transporter les colis interdit en aérien donc...



Edité par spebonne Le 15/05/2019 à 17h13

Rang : Qualifié

Rang


 
Avatar  arnaud poirier Le 16/05/2019 à 10h45
En messagerie colis, y a-t-il des tournées régulières (toujours les mêmes endroits desservis) ou est ce que c'est à chaque fois des clients différents, donc des itinéraires différents touts les jours ?

Rang : Nouveau

Rang


 
Avatar  spebonne Le 16/05/2019 à 19h00
les chauffeurs qui viennent à ma boite sont toujours les mêmes donc je suppose que c'est des tournées régulières.

Rang : Qualifié

Rang


 
Avatar  Gordini Le 16/05/2019 à 19h38
Tout dépend des boites, mais pour ce que je connais, ce sont des chauffeurs attitrés sur les tournées.
Comme je te l'expliquais plus haut, tu gagnes beaucoup de temps en connaissant tes clients :top
:epicetou:

Rang : Modérateur

Rang


 

» Informations diverses du métier LA MESSAGERIE - les différentes activités et avantages / inconvénients

Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
Les membres importants du site


webmateur01 regulateur01 regulateur

Mickaël
Gordini
Francisco
membre-or membre-argent membre-bronze vip00

Guismo205

Olivier
G-rom
Aucun membre actuellement

Francisco
DH44
JPF66210
Le routier du 22